J’ai pas d’titre pour ça…

meTsé, j’t’en veux pas.

En fait, j’t’en veux plus.

Parce que j’t’en ai voulu longtemps.

What’s done is done. 

À 7 ans j’comprenais pas c’qui s’passait. J’me souviens exactement du moment… dans l’auto j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps en criant à maman « Mais tu m’avais promis ! You promised !!! »

Aujourd’hui quand j’y pense, ça m’brise le coeur d’avoir mit le blâme sur maman. Elle ne méritait pas ça, tout mais pas d’être blâmé. Sorry mom.

J’pensais pas qu’ça s’pouvait. Que ses parents s’aiment pu. Moi j’t’aimais sans condition, sans “si” ni “comment”…

Après, on t’voyait que de temps en temps, kek jours par année, quand ça t’adonnait. Mais au moins on t’voyait.

Et puis d’un coup, pu rien. En fait, quand ta p’tite est née, c’est comme si nous on était morts. Are we dead to you?

T’avais plus de temps pour nous. Le « not this year guys, next year, okay ?! » était rendu commun, comme quand on d’mande « quoi d’neuf ? » à quelqu’un qu’t’as pas vu depuis des mois.

Puis l’espoir de t’revoir est disparu avec les années.

C’est fou comment on est capable de “faire avec”. Malgré le fait qu’on ne comprend toujours pas comment tu fais pour ne pas prendre le temps, on fait avec.

Mais tsé p’pa, tu m’as manqué.

Tu m’as manqué comme père.

Je t’ai longtemps cherché dans mes relations amoureuses. T’imagines, je cherchais un homme comme toi… quelqu’un d’absent, d’indisponible, qui ne m’a pas en priorité et qui part avec le temps. Et s’il ne partait pas, c’est moi qui le laissait parce qu’il ne s’en allait pas. Il était supposé partir. Comme tu l’as fait.

C’est ça un homme non ?

Je cherchais juste à me faire aimer. Mais pas trop longtemps. Après va-t-en. Des histoires éphémères, comme pour imiter la nôtre.

La stabilité me faisait peur et l’engagement me levait l’coeur.

C’est là que j’t’en ai voulu.

J’étais fâchée contre toi. Je t’en voulais de nous avoir quitté, de nous avoir abandonné… d’être un père à une autre que nous. Comme si ton coeur n’était pas assez grand pour trois enfants. Comme si nous n’étions plus dignes d’être tes enfants. Comme si on t’répugnait…

C’est triste pensé ça.

Et puis j’ai réalisé que ce n’était pas d’ta faute. Comment pouvais-je demander à quelqu’un d’être quelqu’un qu’il n’est pas ? Ce n’est pas inné d’être parent. Malgré les livres et les conseils, tu l’as ou tu l’as pas. Et sorry dad, mais tu l’as pas. J’ai compris que pour toi, être papa c’était partager tes gènes, ton ADN… pas de dire « Attention c’est chaud, tu risques de t’brûler ! » ou de consoler sa p’tite dans ses bras suite à sa première peine d’amour.

J’ai réalisé que tu n’sais pas comment être père et que pour toi, c’est suffisant d’envoyer un « Bonne fête » par message Facebook une fois par année (si tu y penses).

Tu n’le sais pas le mal que tu nous as fait et nous fait encore.

C’est déchirant pour nous de t’voir heureux avec ta fille mais pas avec nous. Comme si nous n’avons jamais existé.

Ça prit 11 ans pour te revoir. 11 ans pour recevoir un courriel de ta part pour aller te rejoindre à Toronto quelques jours. 11 ans… et je ne comprends toujours pas pourquoi tu as voulu nous revoir. Tes belles promesses de garder contact n’ont que fait grossir notre blessure quand on a réalisé que tu es encore aussi beau parleur qu’avant.

Je suis qui je suis non pas grâce à toi, mais bien malgré toi.

J’ai tes yeux, ton nez et même tes mimiques, mais j’ai loin d’avoir ta fidélité, ton honnêteté et ta fiabilité.

Si ton message Facebook une fois par année te suffit pour être mon père, alors soit, je ne te demanderai jamais d’être quelqu’un que tu n’es pas capable d’être.

Tsé que j’t’en veux plus.

Advertisements

About steftokyo

Profile picture by Ella Photography - http://ellaphotography.ca

2 responses to “J’ai pas d’titre pour ça…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 3,032 other followers

%d bloggers like this: