La face cachée de Facebook

likesJe suis profondément CONTRE toutes formes de médias sociaux pour les jeunes en bas de 16 ans. Mais profondément ! Avec toutes les fibres de mon corps je suis contre. Contre m’entendez-vous ! Contre !

Déjà que l’adolescence conjointement avec le secondaire c’est toute une épreuve pour bien des jeunes, de mêler les médias sociaux avec, je trouve que c’est de leur donner la corde pour se pendre.

Okay, je sais, j’exagère et c’est très généralisé, mais quand même.

L’adolescence est une période pour se forger une opinion, une personnalité, ses valeurs, ses pours et ses contres… De leur donner accès à Facebook et compagnie c’est comme leur enlever le travail sur soi qu’ils ont à faire. Au lieu de se définir en tant qu’individu à part entière avec ses idées et ses opinions, ils laissent les “Likes” et commentaires leur dicter comment ils doivent être définis.

L’adolescence c’est rough, un jour tu peux être la cool de l’école et le lendemain te retrouver à la table des rejets. Dans mon temps c’était d’même, et ce l’est encore aujourd’hui. Rajoute le facteur Facebook, tu t’shoot dans l’pied ! En fait, tu shoot ton kid dans l’pied ! Parce que l’intimidation, les jugements, la ridiculisation et compagnie continuent en dehors de l’école. Et on l’sait tous que derrière un écran d’ordi, y’en a qui s’gêne pas pour être épais et méchants.

Beaucoup de jeunes d’aujourd’hui n’ont pas d’intérêts, pas d’opinions, ils se font dicter qui ils sont, s’ils sont beaux ou non, s’ils sont cool ou non… « Like pour un “bonne nuit” sur ton wall »… Sérieux ?! T’es même pu capable de décider à qui tu vas dire “bonne nuit” ou non… ?! Faut qu’les gens “like” ton statut pour que tu saches c’est quoi ton next move. Come on !

Ça m’dépasse, ça m’décourage, ça m’écoeure !

J’utilise Facebook et compagnie à chaque jour, pour une visibilité, pour ma compagnie, pour avoir accès à l’information et pour “liker” la photo d’profile de mon frère. J’dis pas que les médias sociaux c’est mauvais, mais j’trouve que ceux-ci gèrent les ados sans que les ados sachent comment les gérer; sans qu’ils aient la force pour les gérer.

Ils ont trop accès facilement à des informations qu’y’ont pas besoin d’savoir à leur âge. Fine, no matter how hard you try, ils vont finir par savoir c’est quoi du hash ou c’est quoi qu’ça veut dire un gang bang, mais entre toi pis moi, si tu pouvais retarder l’âge à laquelle ton jeune apprenait ça, le ferais-tu ?

Tout l’monde critique que les jeunes sont hypersexualisés trop tôt, ou insensibles à la violence trop jeune ou qu’ils tombent dans la drogue avant la fin d’leur puberté… mais reste que c’est c’te même monde là qui laisse leur kid de 13 ans avoir un compte Facebook.

Pis dis-moi pas qu’t’es pas au courant qu’ton jeune a un compte, come on ! Y’a des limites à être naïf ou peut-être qu’y faudrait que tu prennes plus de temps à connaître ton ado, tu finirais par découvrir des choses qu’y t’ferait friser les cheveux !

Contrôler leur temps passer à l’ordi ? Contrôler leur cell ? Avoir leur mot d’passe pour contrôler leur compte, voir les messages ?! For real ?! Tu y crois toi ? Moi non. J’ai déjà été ado, et crois-moi qu’c’est trop facile de berner ses parents, de leur cacher des conversations, de s’coucher plus tard qu’eux pour checker son cell…

Trouve-moi UNE chose de positive pour ton ado à avoir accès aux médias sociaux à son âge. Une chose. Go.

La communication ?! Fuck off, il prend des mauvais plis à écrire plz, thx, jfait, tes vrm belle… C’est pas communiquer ça, c’est désapprendre son français ! Il sait même plus comment ouvrir un roman et c’est où qu’l’histoire commence ! Le jeune se referme de plus en plus sur lui-même, y’a peur d’une conversation normale au téléphone et juste d’être en société sans Facebook !

Yé passé où le temps qu’on jouait dehors jusqu’au coucher du soleil ?! Le temps où rester à l’intérieur c’était une punition ?! Le temps où on flânait devant le dépanneur ou au parc ?! Le temps où on allait chez nos amis pour leur parler, passer du temps avec eux, pas de s’asseoir de chaque côté du divan avec son cell d’étampé dans l’fond d’la paume de main ?!

J’suis tellement pas d’accord avec l’influence et l’impact des médias sociaux sur nos jeunes. Tant mieux si le vôtre est pas infuençable par ça et que sa personnalité est assez forte pour ne pas se laisser atteindre par le troupeau d’moutons en puberté.

Tant mieux, mais moi, j’suis profondément pas d’accord à l’accès des médias sociaux pour les jeunes.

Advertisements

About steftokyo

Profile picture by Ella Photography - http://ellaphotography.ca

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 3,032 other followers

%d bloggers like this: