Dating… Newschool…

1er janvier 2015, 1h48 du matin, Bistro la Trinquette à St-Jean-sur-Richelieu. Parmi les fêtards de la nouvelle année, les avaleurs de langues du sexe opposé, les serveurs sympathiques, les musiciens enjoués et les buveurs sans fond, j’étais là, debout, une broue à la main entrain de jaser avec Sylvain, mon ami. On parlait de quoi ? Du sujet le plus (ou presque) populaire : les relations entre les hommes et les femmes, le dating en 2014.

Quand j’ai commencé à fréquenter ces lieux que l’on appelle communément « les bars », j’avais 16 (ben non !!! 18 voyons ! C’est la loi !) ans. À cette époque (plus je vieilli, plus j’utilise cette expression), c’était commun de me faire offrir un verre par un étranger. Simplement pour me faire part de son intérêt, de ses goûts esthétiques ou de son taux avancé d’alcoolémie… Bref, je pouvais sortir avec 20 $ dans les poches et revenir en titubant avec 15 $. C’était normal.

Aujourd’hui, je sors avec 20 $, je retire un autre 20 $ au courant de la soirée et je peux toucher mon nez en me tenant sur une jambe en sortant du bar. Et aucun étranger ne m’a adressé la parole. Des regards subtils ici et là, mais c’est tout.

Ça porte à réfléchir… Les hommes ne courtisent plus de la même façon qu’il y a 10 ans. Pourquoi ?

Selon moi, c’est la faute des femmes, nous. Oui oui, nous qui pissons assises ! On a voulu l’égalité des sexes, on a voulu montrer qu’on était capable, on a voulu faire preuve d’indépendance, on a voulu montrer que nous aussi on peut faire autant… non plus de cash que les hommes, on a voulu prouver qu’on n’avait pas besoin des hommes pour être maman ! Bin kin ! On a démasculinisé les hommes, nos hommes ! On leur a fait peur, on leur a trop souvent dit « Euhhhh dégage, j’suis vraiment pas intéressée ! – J’suis lesbienne, j’veux rien savoir ! – C’est quoi, tu penses que j’suis paumé ?! J’suis capable de payer mon verre ! J’fais sûrement plus de cash que toi ! – Sorry I don’t parle français ! » Au lieu de simplement leur répondre « Ahhh c’est super apprécié et vraiment gentil de ta part. Malheureusement j’étais sur mon départ… – Merci beaucoup du compliment, c’est flatteur. »

On a coupé le pénis de nos hommes ! Chop ! 

Et c’est les femmes qui veulent porter le strap-on ! Ça laisse les hommes avec quoi… ?!

Sylvain, qui porte le surnom de « Love » assez ironiquement, semblait d’accord avec moi… Un romantico romantique à l’eau de rose sous un air de bandit tueur (hahahahaha), quand il aime, il aime. Il me raconte souvent des histoires de ses méthodes de séduction… Comme des lettres en morceaux envoyées aléatoirement pour faire une phrase au final… Il m’a avoué que les hommes ont maintenant peur de se faire rejeter, de se faire traiter comme d’la merde… Love est du genre a voir une amie et simplement lui dire qu’elle est vraiment jolie dans sa robe. Point. Pas d’arrières pensées, rien de vulgaire, juste poli, juste gentil, juste ça. Un « merci » est de mise. Point.

Je ne suis pas une profiteuse ni une plotte à cash (désolé maman pour mon langage vulgaire, mais c’est ça l’expression). Je suis une fille, une femme. Et dans mes livres à moi, une femme ça se fait courtiser par un homme. Et non l’inverse. Point. Une femme se fait chanter la pomme, se fait ouvrir les portes, se fait conduire, se fait protéger par son homme… Pour moi c’est ça. L’homme est le chasseur, la femme est sa proie. Aussi simple, animal et instinctif que ça.

Les relations sont rendues banales, rapides, sans buts, sans engagements et surtout trop facile. C’est rendu que tu peux avoir une application pour afficher ta disponibilité pour fourrer la la, live, selon ta géolocalisation ! What the fuck ?!?!?! Sérieux ! Ark ! J’me vomis dans bouche !

Non tu m’allumes pas avec un « Hey beautiful, chez vous ou chez nous ? » !
Oui j’aime mieux une conversation intelligente et cultivé; et non insignifiante sur le culturisme du Crossfit !
Non t’auras pas accès à mes culottes de même !
Oui je m’attends à ce que tu payes pour les premières dates !
Non ça veut pas dire que tu me courtises que je dois accepter !
Oui j’ai une opinion et j’ai le droit d’être inintéressée !
Non j’ferai pas les premiers pas !
Oui j’en vaut la peine !

Je veux un homme, un vrai. Pas une chochotte qui se regarde dans le miroir pendant 30 minutes. Un homme qui a des couilles et qui pourra ouvrir le pot de pickles pour moi; un homme qui sera solide, masculin, viril et galant !

Je serai sa femme, coquette à son bras, qui prendra soin de lui comme il prendra soin de moi.

P.S. Avant d’écrire un commentaire, je vous demande de lire ma réaction à certains commentaires écrite 2 jours plus tard. Après, amusez-vous à commenter si bon vous semble.

Advertisements

About steftokyo

Profile picture by Ella Photography - http://ellaphotography.ca

33 responses to “Dating… Newschool…

  1. Je leve mon verre-I drink to that with the drinks I always buy for myself!! Bravo, completement d’accord avec toi ma belle Stef!

    Like

  2. Jacinthe

    Stef… chapeau. On est pas assez nombreuses à le dire et à le redire. J’suis fière de toi. Maintenant, go be your feminine and pretty self! C’est ça dont les vrais hommes veulent et ont besoin. Quand tu trouveras ton prince charmant, “le bon”, tu seras tellement heureuse… oh, tellement heureuse, Stef! Gêne-toi pas pour être un peu réservée quand ils t’abordent, un peu douce quand ils te servent une coupe de vin, un peu encourageante quand ils ouvrent la porte à une femme “indépendante” au centre d’achat, un peu féminine pendant votre première “date”, un peu souriante quand tu sais pas quoi faire. Un homme, “un vrai” comme tu dis, veut une femme… “une vraie”. J’te serre dans mes bras super fort! xox

    Like

  3. Marie

    J’ai bien aimé ton texte. Plein de vérités. Et c’est vrai, en 2014 (2015 depuis 7 jours), c’est dur de dater. Je ne laisse jamais de commentaires sur des articles. Par contre, tu viens de tomber sur une pro CrossFit… Et la seule chose que je n’ai pas aimé dans ton texte, c’est ton commentaire disant que parler de CrossFit menait à une conversation insignifiante. Au contraire. Je pourrais très facilement rencontrer mon futur chum dans ce gym et y avoir des conversations TRÈS intelligentes. Surement plus même qu’avec un gars à moitié chaudasse sur le coin d’un bar, ou moi qui serait chaudasse, for what matters. Y’a des policiers, des médecins, une tonne de comptables dans ces gyms-là. C’est pas des personnes plus connes que celles que tu peux retrouver dans un festival de musique ou un show d’humour. Je sais très pertinemment que c’est une phrase dans tout ton texte et que ce n’est pas pas du tout le but de ton article. Mais y’a déjà assez de hate sur le CrossFit, si en plus faut dire qu’on amène des conversations insignifiantes quand on parle de ça… On s’en sortira jamais. Les personnes qui se retrouvent dans ce genre de gym sont justement des personnes dévouées, motivées, disciplinées et avec un but. Des personnes recommandables qui ont quelques chose à dire. Des insignifiants, y’en aura toujours. Et partout. Ils se retrouvent juste pas tous dans un gym de CrossFit. Et on mettra jamais culturisme et CrossFit dans la même phrase… :)

    Like

    • Salut Marie!

      T’as complètement raison, je ne voulais en aucun cas insulter les adeptes ni les amateurs de Crossfit. Une de mes très bonne amies est propriétaire d’un centre et je l’admire beaucoup ! J’ai même essayé pendant le temps des fêtes ! J’ai joué sur le stéréotype et sur le jeu de mots. Je ne voulais pas te blaisser ni insulter les gens dévouer à ce sport, je m’en excuse.

      :)

      Like

    • Alexandre F.

      éffectivement c’est jouer sur les stéréotypes. tu peux me parler de crossfit en abordant la discipline, la nutrition que demande cet entrainement, des biens faits physique et psychologique. Et bien ca va être une discussion interressante !!! mais si ton discours se résume a “chest bras … dos ” ca risque d’être vite ennuyant !!!
      Donc il n’y a pas de mauvais sujet de discussion mais juste des personnes ennuyante et superficielle
      et je suis sur que le culturisme aussi peut être un bon sujet de discussion !!!

      Like

  4. Julien BL

    Ark, sérieusement j’ai rarement lu quelquechose d’aussi dégueulasse, hétéronormatif et pathétique. Bien heureux pour toi s’il te reste encore quelques machos de la génération X pour pouvoir combler tes désirs flagrant d’infériorité et d’objectivation de toi.
    Bonne chance avec les années 50.
    ciao

    Like

    • Je respecte ton opinion, chacun à le droit de s’exprimer. Je pense juste que tu as manqué un peu de tact et de politesse, mais c’est ton jugement. :)

      Like

      • Richard. B.

        lolllll Julien, Julien…ne parles pas de pathétisme…car tu en es un bon exemple….enfin….Stef tu as très bien défini ce que les relations homme-femme sont devenus…. et oui…. je suis tout à fait en accord avec toi…:) salut

        Like

      • Je ne souhaitais pas partir de guerre! Hahaha c’est seulement mon opinion non scientifique sur la galenterie qui s’est perdu ;) Merci Richard pour ton support :)

        Like

  5. Pascale Maude

    Je pense pas que les hommes sont émasculer, ils on juste évolué. De plus pour le sexe facile et rapide c’est un phénomène de consommation moderne lie a la technologie qui nous donne tous rapide et cuit dans le bec la au moment ou tu veux. attendre 1 jours pour avoir du feedback de quelqu’un aujourd’hui est rendu inacceptable quand il y a 10 ans la meme chose pouvais prendre une semaine (genre lettre a la poste). dans 10 ans on vas devoir répondre a une question 3 jours avant qu’elle ne soit formuler! Oui le monde a changer et il faut changer avec et je trouve que ca change pour le mieux! et oui on se fait moins gâter mais on est n’est plus traiter en nounounne! example, hier prise dans la glace 2 hommes sont venue a me rescousse et finalement sauver du banc de neige glacer pas un towing! J’ai apprécier l’aide oui! mais serieux que j’ai pas apprécier me faire dire quoi faire et comment faire comme si je venais d’avoir mon permis de conduire! example: vous avez pas votre frein a main d’engagé? ou le gars du towing me dire quand je vais metre les freins faut tu le fasse aussi si non tu me fonce dedans!! mais a défaut de ne pas me faire gâter je préfère me faire traiter en égale et non inférieure . merci.

    Like

    • Absolument d’accord! Mais la galenterie et le rôle “homme / femme” dont je parle ne signifie pas non plus discrimination, supériorité d’un sexe ou autre… Je trouve seulement que la galenterie et l’habitude de faire la cour se sont perdus avec les années et je trouve ça triste… Merci beaucoup d’avoir prit le temps de me laisser savoir tes pensées sur mon texte! :)

      Like

  6. Elvira

    Ça semble tellement vieux jeu et «je-mets-les-sexes-dans-une-case», mais en même temps tellement vrai à mes yeux! Y a sûrement plein de femmes qui lead leur couple et c’est ce qu’elles aiment (ce qui est ben correct).
    Mais la vérité, c’est qu’il en reste encore tellement d’autres qui sont super déçues de la réalité des relations amoureuses, parce qu’elles ont gardé cette idée de romantisme déchue (cette grande gang de déçues dont je fait également partie).

    Et franchement, je t’applaudis, c’est brillant, comme texte!

    Like

    • Hahahaha je crois fortement en l’équilibre dans toutes les relations, que ça soit amicales ou intimes. Je trouve juste que l’instinct fondamental des hommes et des femmes s’est perdu avec les années… Tant que chacun y trouve son compte et se respecte, c’est ça l’important! ;)

      Like

      • Martin E.

        Moi qui est fraichement séparé d’une relation de 20 ans, je crois que les femmes se sont tirées dans le pied en voulant l’égalité des sexes ( et je dis surtout pas que c’était parfait avant ). Si je prend mon cas, j’ai appris avec le temps a faire toutes les taches qui autrefois était exclusivement reliées aux femmes en partant de la balayeuse à m’occuper de mes enfants.Tandis que si je regarde de l’autre bord, mon ex ne sais pas comment changer un wiper, partir la souffleuse avec le “choke”, couper le gazon, partir la piscine, et j’en passe et j’en passe. Donc merci les femmes de m’avoir laisser le champs libre pour me débrouiller dans ce que j’étais moins compétent .

        Je fais parti des “vieux” de la quarantaine qui payais autrefois un ti drink dans les bars, qui déneige l’auto de sa blonde et qui veux une femme qui est une femme.

        Mais j’ai bien peur pour toi que l’homme que tu cherches est quelque part planté chez eux car il est inintéressé a aller se teter une blonde sur un site de rencontre pis encore moins aller dans les bars pour rencontrer une femme.

        Like

  7. Rachel

    Les bars en 2015 sont différents de ce qu’ils étaient en 2005? Vraiment? Selon ce que tu dis, il y aurait eu un important mouvement de revendications de la part des femmes depuis 10 ans. Je n’ai rien vu de tout ça. Donne-moi des exemples, nommes-moi les acquis des femmes en matière d’égalité entre les genres depuis 2005. Surtout, explique-moi en quoi ces acquis ont mené au désarroi des hommes dans les bars de 2015. Est-ce que, vraiment, toutes les filles vont systématiquement « revirer de bord » les gars qui les approchent dans les bars? Cela me semble plus une généralisation tirée d’anecdotes isolées. Quand tu as commencé à fréquenter les bars, à 16 ans, tu étais sûrement célibataire, et il y avait plus de célibataires autour de toi, plus de gars qui t’approchaient. C’est rarement l’âge où on se case pour de bon. À 26 ans, les gens commencent à se caser tranquillement pas vite, les relations durent plus longtemps (enfin, pas aussi longtemps que nos parents). L’âge est une variable à ne pas négliger. Je n’aime pas ce discours qui tend à culpabiliser les femmes des acquis qu’elles ont obtenus en matière d’égalité entre les genres. Je crois que ceux qui tiennent ce discours le font parce qu’ils ont perdu des privilèges (ou les plus jeunes regrettent de ne jamais avoir eu droit à ces privilèges). Si un homme refuse de cruiser parce qu’il a peur de se faire rejeter, c’est qu’il a un problème de confiance en soi. Quand on cruise, il faut accepter le rejet, ça fait partie du jeu. On ne plait pas à tout le monde. Il faut aussi choisir ses endroits. Les bars ne sont peut-être pas les endroits idéaux pour trouver l’âme sœur… Ce n’est pas impossible, mais il y a beaucoup de gars et filles qui ne cherchent que des histoires d’un soir… C’est comme ça depuis longtemps, ce n’est pas un phénomène nouveau. Si je me fie à ton discours, je dois attendre que l’homme de ma vie m’approche. D’ici là… J’attends. Si je vois passer un homme intéressant, je n’ai pas le droit de l’inviter à prendre une bière? Peut importe qui fait les premiers pas, ce qui compte, c’est que ça clique.

    Like

  8. Sandro

    Salut, Stef, tu bois quoi?

    Like

  9. Pingback: Dating… Newschool… | Rêve de Mars

  10. Maryse

    Je réponds rarement à un texte mais je l’ai lu et relu… J’ai lu aussi les différentes interventions. Dans la vie, tout n’est que perception et tous, nous lisons ce témoignage avec le regard de notre. vécu. Je suis une carriériste, tout à fait capable de m’affirmer et de subvenir à mes besoins. Mais, je comprends les nuances d’un texte qui exprime, ce que plusieurs d’entre nous ressentent. Et, je suis capable de l’affirmer, moi aussi, j’apprécie la galanterie et cela a une importance à mes yeux, malgré tout, malgré le féminisme, malgré le fait que je m’assume… Bien sûr, le témoignage de Steph ouvre plusieurs débats mais pour moi, elle a eu la franchise de les écrire clairement… juste… chapeau!!!

    Like

  11. Mathieu

    Bon donc en résumé un gars qui ne paye pas pour des inconnues qu’il trouve jolies et qui ne fait pas les premiers pas en est un qui a perdu sa masculinité.

    De mon coté je suis content de retirer 20$ aller au bar et boire pour mon 20$ en discutant avec des gens (gars et filles) qui n’attendent pas sagement au bar que je passe ma paye à les faire boire parce qu’ils sont selon moi dotés d’attributs physiques qui match mes critères de beauté. Je suis d’ailleurs bien heureux pour le porte-feuille des hommes qui ont cesser de contribuer à te rendre pompette. Ç’est plat aujourd’hui tu dois payer pour tes bières comme tout le monde oh non ! Pourquoi ça serait pas normal de juste te payer ta propre bière quand tu vas au bar et d’interragir avec des gens qui en font tout autant ? Je dis pas qu’il faut jamais payer une tourné ou offrir un verre a un/une amie mais ç’est donnant donnant. En ce qui concerne les inconnues si ç’est avec mon portefeuille que je doit les convaincres je ne crois pas qu’au niveau valeur on va se rejoindre beaucoup.

    Cela étant dit, une autre partie que j’apprécie particulièrement de ton texte est celle où vers la fin tu énumère tout les attributs que le prince charmant devra posséder. Avec beaucoup de je veux, de oui ç’est comme ça et de non tu n’aura pas ça.

    Voici un aperçu de la liste :

    – tu dois faire les premiers pas
    – tu dois payer pour les premières dates
    – tu ne m’auras pas avec des pick-up line
    – si tu ne parle pas de sujets que je juges intelligents t’es insignifiant
    – tu ne dois pas prendre soin de ta personne au point de te regarder trop longtemps dans le mirroir
    Tu dois être viril, galant, solide et masculin
    – oui j’en vaut la peine que tu fasses tout ça même si potentiellement jte dis non à la fin.

    Ç’est probablement en continuant d’ajouter des éléments à cette liste d’épicerie qu’un jour on trouve l’âme soeur … Comme on magasine un char on énumère les caractéristiques que cet homme doit posséder. J’ai l’impression ça laisse pas beaucoup de place au fameux “reste toi même” et ç’est normal que ça fasse peur au gars selon moi. Personnellement ça m’intéresse pas une fille qui arrive avec une liste de critères auquels je dois correspondre.

    Pour finir sur une note plus joyeuse, je crois qu’il est mieux de simplement interagir avec les gens (incluant le sexe opposé) comme on aimerait qu’ils interragissent avec nous. Je crois que de rester modeste et ouverts aux idées des autres reste la meilleure façon d’entretenir des relations saine.

    Voilà j’ai passé mon message
    Sans rancunes
    Mathieu

    Like

    • Benjamin

      Je suis d’accord avec toi Mathieu. Ce que je m’en allais écrire allait pas mal ressembler à ton texte ;)

      Personnellement, je suis content, même à l’inverse, qu’une fille puisse me payer un verre. J’ai rien contre ça! Je ne me sens démasculinisé pour autant, loin de là lol J’ai toujours été entouré de femmes indépendantes et fortes(ma mère, ma soeur, amies), mais j’ai jamais senti avoir le pénis coupé lol J’ai 30 ans et je suis avec ma blonde depuis 5 ans et notre première soirée a ressemblé à ça : On s’est payé chacun notre verre au début et un moment donné en soirée c’était rendu ”Ok je paye la prochaine bière” et elle de me répondre : ”Et moi celle d’après”. Bien parfait comme ça! lol On a bâti notre relation sur ce principe et ça marche super bien(pas juste au niveau de l’argent, mais pas mal tout en général. En gros on partage! Que ce soit les tâches ménagères, l’argent, etc). Je suis un gars indépendant et c’est une femme indépendante ce qui fait en sorte qu’on a pas de liste d’épicerie pour reprendre ton expression :) On se laisse vivre et respirer et s’il y a de quoi qui va pas, on en parle.

      Je comprends cependant son point de vue global. Le hic que je vois, malheureusement, c’est justement le pourquoi que peut-être plusieurs hommes ne savent pas quoi faire en mode ”date”…les attentes semblent tellement élevées! Faut que tu sois ”mâle” mais pas trop, que tu sois galant(et tout ce qui vient avec), mais pas trop romantique ou trop macho. Faut que tu sois intellectuel, mais être capable de réparer ta voiture et de construire un patio. Faut que tu puisses aborder les filles d’une façon indirecte, mais avec des propos intelligents…honnêtement, ça doit être lourd pour certains gars et je suis presque sûr que c’est pour ça qu’ils abordent peut-être pas de la bonne façon. Ils ont, oui, probablement peur du rejet.

      Je ne suis pas un spécialiste en la matière(je n’ai jamais su ”cruiser”…ou jouer la ”game” très honnêtement loll) mais ça ne m’a jamais empêcher de rencontrer. Pourquoi? Je sais pas…la seule chose que je vois c’est que je suis toujours rester moi-même. Quand j’étais en mode ”chasseur”, je changeais pas plus mon attitude pour courtiser. Comme l’expression ”What you see is what you get”…bien ça l’a toujours été ça lol T’aimes pas ma façon de faire, que je t’ai pas payé un verre comme il se ””’doit””’? Ok, tu peux aller voir ailleurs lol J’ai confiance en mes moyens et on a pas à changer pour l’autre ou du moins, nous ne devrions pas avoir tant d’attentes et de critères…ça enlève beaucoup de magie selon moi.

      Cela dit, encore une fois, je comprends ses inquiétudes car il est vrai qu’au Québec, les hommes ont perdu la façon ”typique” de cruiser et cela peut déranger certains types de femmes :)

      Ben

      Like

  12. Pingback: On respire par le nez les amis ! On prends son pouls ! | Par pur plaisir

  13. Dave

    pou ca que t encore celibataire. Mechant texte de marde

    Like

  14. Les revendications féminines? La vulgarité? 2 choses où la main de l’homme a toujours mise pied comme le monde est monde depuis l’éternel hier. Bref, beau texte à fleur de peau qui mérite un bookmark. Salutations Bella et bonne chance dans ta vie en 2015.

    Like

  15. drôle de voir les gens retenir seulement 2-3 phrases de tout ton texte, et le prendre incroyablement personnel :) non, ce texte ne parle pas juste de “quissé qui paye un verre à qui” :P

    je suis du même avis que toi. des fois, côté “courtisage” je me dit que je ne suis pas née à la bonne époque! mais je ne me voilerai pas la face, j’adore le cheminement que les femmes ont fait :)

    j’adore mon indépendance, ma force, ma liberté. mais plus souvent qu’autrement, je dépends des attentions de mon chum, j’ai besoin de la force de mon chum, et mon chum est celui qui m’offre une liberté.

    p.s. belle plume, j’ai tendance à me laisser facilement distraire quand je lis un texte de plus de 2 paragraphes, mais tu a su capter toute mon attention! :D

    Like

  16. alex

    Je partage ton point de vue a 100% je reste toujours surpris de constater combien de fois je tiens la porte a une inconnue par pure gentillesse et que J’ai même pas droit a un regard ou un simple petit signe de tête! Je suis vraiment heureux d’être en couple et de ne plus avoir a aborder les femmes dans les bar! Vous qui cherchez l’homme viril avec la barbe et les tatoos qui a en même temps une sensibilité et un romantisme hors du commun. Ce dernier doit aussi avoir un certain talent pour la cuisine et faire un minimum de 80 000$ par année tout en étant disponible pour les activités en famille!
    Ce devra avoir les couilles de vous abordez dans les bars comme le ferait un vrais mâle mais au moment où vous le désirez car si il arrive pendant une discution ou simplement pas au moment voulue il saura clairement comment il n’est pas le bienvenue!;)

    Like

  17. patrick

    Si seulement j’avais ete a ce bar cette soiree… Ton texte m’a presqu’émue… J’en avait des envies folles de sortir une femme et de lui ouvrir la portiere sans me faire dire: je suis capable toute seule!!……

    J’me fout dme faire rejeter ou dme faire dire betement :pas interessée… (Pas vrai mais bon) c’est rendu que les hommes sont des tests a castration sur deux pattes… Quand y’en a un wui pisse debout pis qu’il dit ce qu’il pense, les insultes fusent et elles se mettent a deux soivent pour essayer de le castrer sur place live direct devant pleins dmonde… C’est pathétique…

    Pour le 3\4 on est des gros colons pas de classe ni de colonne qui servent juste a s’essyer les pieds ou bedon un adonis qui va la combler et la rendre belle et tout cque tu voudras parce qu’on est parfait…

    Y’en a de toutes sortes allant du pire au best… Et la jdis pas que c’est la faute des femmes si y’a des minables mais quand meme… Ce que je dis par contre c’est ca: le regard que 90% ded femmes portent sur nous est la fautes des autres femmes dites feninazies… On est des bon a rien et des profiteurs. Des menteurs manipulateur et sans scrupules. Des violents agressifs sans genies qui pense juste avec notre graine… Un penis c’est dangereux… Pedophiles maniac sexuels et depraves qui pensent juste a fourrer tout cqui bouge et qui voit jamais les choses avec leur coeur…
    Pis si t pas un ecoeurant t’es une merde sur qui on peut piler ou un tapis qui manque une lettre au mot “welcome”…. Tu peux lui chier dessus, lui briser le coeur et meme faire en sorte de lui enlever sa dignité c pas grave… C’est un epais… La nouvelle selection naturelle! Mais c’est pas ca… C’est le feminisme extremiste qui detruisent l’humanite de l’homme… Son point faible? Son coeur! Et ca attaque sur un estie de temps!

    Anyways… Merci d’avoir ecrit ce texte. Il est tres representatif de ce que les deux sexes vivent presentement… Le rejet et le manque de confiance vis a vis l’autre…

    Si seulement j’avais ete la… Je t’aurais paye un verre en me disant qu’au pire j’aurai juste a aller boire avec les boys…. Comme un grand trou que je devrai remplir… Le rejet et l’indifference… Merci!

    Like

  18. Avant d’écrire quoi que ce soit… Je mentionne que oui j’ai tout lu au complet autant ton texte que les commentaires précédents. Je suis tout a fait en accord quand tu dis que les femmes d’aujourd’hui ont castré les hommes. Que oui ca donne peur de se faire repousser mais je tiens a préciser que ce n’est pas plus agréable de se faire dire “non merci, je m’en allais” après avoir tout payé de la soirée… Est-ce que c’est toujours important d’être galant auprès des femme? Je crois que oui. Je suis du genre a me précipiter pour tenir une porte, toujours souriant, gentil et poli auprès des femmes. Est-ce que toutefois je tiens a payer la soirée a une inconnue pour que finalement elle me dise “Merci! Je me suis bien amusée mais je crois en rester la! A +”… Non merci.

    Je n’ai pas d’inconvénient a gâter ma bien aimée mais je ne vois aucun intérêt a gâter une inconnue qui ne cherchera qu’a profiter de mon portefeuille sans même me procurer une petite gâterie. A ce prix la, les escortes sont la pour ca. (Et non je ne suis pas du genre a fréquenter ces dames, sans aucun mépris pour leur profession). Je ne suis simplement pas le prince charmant de blanche neige qui t’emmènera a son château sur son cheval blanc et ils vécurent heureux et auront beaucoup d’enfants. Pour moi, une belle relation ca commence simplement, sans rien se devoir et ca peut venir de l’un comme de l’autre. Les femmes recherchent l’équité? Parfait! Ca veut aussi dire que la job peut être difficile pour vous comme ce l’est pour nous. Ce sera rarement une femme qui sera accusée d’harcèlement sexuel, de viol ou même de violence conjugale. Alors on peut comprendre le frein que certains hommes peuvent avoir quand ils ne savent pas s’ils font affaire a une vraie folle ou a la femme de leur vie. Il est facile de juger un homme qui ne veut pas faire d’avances quand on ne sait rien de son passé.

    Je peux comprendre que vous trouviez encore bien plaisant de vous faire gâter, que l’on se tape la corvée des premiers pas et que l’on se conduise encore en gentleman mais s.v.p mesdames, regardez les 2 côtés de la médaille avant de parler et regarder celles qui vous entourent ainsi que leur attitude. Vous verrez aisément que les femmes contemporaines sont loin d’être invitantes et que dans notre société de consommation actuelle, le goût de l’investissement est dur a obtenir car dès que les problèmes sortent, on abandonne… Les couples pour la vie sont une denrée de plus en plus rare.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 3,032 other followers

%d bloggers like this: