À tous ceux qui nous aime, pis les autres, qu’y mangent d’la marde !!!

Bar_2Illustration – Mika • Marjolaine Gagnon

Shoooooters !!!!

Au secondaire j’avais hâte d’avoir 18 ans pour appliquer sur un poste de barmaid. Derrière le bar, faire des drinks, commencer tôt, finir tard, rencontrer plein de monde… 10 ans dans les restos-bar. 10 ans à faire la job à temps partiel que j’voulais faire et qu’j’adorais ! 10 ans à faire des va-et-vient au bar avec un cabaret plein en équilibre avec ma gauche et deux pichets dans ma droite. 10 ans à me souvenir que lui y prend sa grosse Bleue avec un p’tit verre à fort et un Clamato et que lui c’est un soda dans un gros verre avec d’la glace, du citron et des limes mais pas d’paille…

Mon entourage se résume majoritairement comme suit : staff, ancien staff, chum de staff, anciens clients, clients qui se tiennent aux mêmes places que moi qui sont devenus des amis.

J’ai rencontré des passionnés, des comiques, des amourettes, des « j’pense que c’est l’homme de ma vie », des « yé tellement saoul qu’y pense que c’est drôle de crier “Tokyoooooo” 15 fois de suite pendant que j’suis dans l’jus ! », des « tabarnak, c’est quand qu’y va partir ?! » et des « j’espère que tu partiras jamais de ma vie ».

J’adore le monde des bars.

C’est comme ma deuxième maison. Pas pour l’alcool, ça coûte ben moins cher chez des amis autour d’une bonne raclette ! Non, j’adore les bars pour son côté social, amoureux, fraternel, festif, heureux, même quelques fois sympathiquement pathétique.

Dans les bars, ça sent le rot de fond d’tonne mélangé à l’oignon du souper ingéré quelques heures auparavant…

Dans les bars, plus ça boit, plus ça parle fort…

Dans les bars, les coudes nous collent au comptoir et nos pieds au plancher…

Dans les bars, les conversations s’font entendre, les yeux s’promènent à chaque inconnu croisé, les sourires se font plus sociables et les peines d’amour se font oublier entre Jim et Jameson.

Je lève mon verre aux staffs de bar que j’ai côtoyé ici et ailleurs, qui sont devenus des amis, avec qui j’fête les jours de l’An, les Super Bowls, l’Halloween, avec qui c’est dimanche qu’on sort et non vendredi ou samedi et avec qui j’réveille avec un verre d’eau et des Tylenols sur mon divan.

Aux staffs patients, heureux, gentils, empathiques, généralement pris pour acquis et pas assez souvent remerciés et appréciés.

Aux clients qui sont devenus des amis, des frères et soeurs, des confidents, des aides-déménageurs-j’en-r’viens-pas-que-tu-déménages-encore-au-troisième-étage-criss !

Aux clients respectueux qui sympathisent avec les côtés difficiles et ingrats des bars.

Aux clients qui apprécient et savent reconnaître le bon service et à ceux qui partagent leur vécu à Las Vegas avec Elvis et Johnny Cash assis au bar un lundi après-midi.

Aux propriétaires qui viennent s’asseoir pour jouer au Skip-bo quand c’est tranquille ou qui te demande « quoi d’neuf » pour vrai, parce que ça fait un boute que t’as pas passé.

J’ai tiré ma révérence des bars pour me concentrer sur ma business, vivre de mon art. J’en suis si fière !

J’aime vous fréquenter, vous me rendez nostalgique de mes moments derrière le bar. Mais c’est à mon tour de m’asseoir de l’autre côté et d’vous jaser pendant que vous êtes dans l’jus un vendredi soir !

Cheers !

Advertisements

About steftokyo

Profile picture by Ella Photography - http://ellaphotography.ca

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 3,032 other followers

%d bloggers like this: