French. Frenchons. Frenchez.


french
Selfie. Oui oui, j’faisais des grimaces à mon iPhone… Et oui ma langue est vraiment longue de même. Et non j’ai pas de parenté avec Gene Simmons, it’s getting old, move on.


Bon ok, célibataire. C’est chill, je l’assume, j’suis pas pressée, ni stressée, j’attends de rencontrer la bonne personne. Je suis bien avec mon moi seule, mon moi qui me fait des soupers Friday date night dans mon blanc des yeux sans chandelles avec un verre de vin… ou deux ou trois. Mon moi célibataire qui rattrape le temps perdu avec mon foie et les autres solitairement amoureux de ce monde. Mon moi single (pas de Kraft) qui s’en fou complètement si mes jambes sont pas faites, qui choisi le poste de télé et qui garde toujours le siège des toilettes baissé.

I’m in no rush, j’suis pas misérable, ni de Victor Hugo.

Mais !

Of course y’a un « mais », y’a toujours un « mais » sauf dans les mets que j’prépare mais surtout dans le linge que j’mets… « Nice ta robe MAIS pas avec ces souliers là… » Anyway… On divague. Nous disions…

Ah oui ! Lonesome cowgirl assumée avec un « mais » !

Mais j’m’ennuie d’frencher !

Tsé frencher pour vrai ! Pas un french-on-est-saoul-ooops-c’était-ton-oeil-avec-mon-nez *Hic* Ahhhh ha ha ha, y va y’avoir un malaise la prochaine fois qu’on va s’croiser ! Non. Fuck non. C’est des frenchs qui comptent pas, ça c’est plus une action non-réfléchie due à un non-engagement envers un être du sexe opposé avec en prime une surconsommation de molécules d’alcool fak on s’en fout pis j’ai l’goût. Là.

Not the same here.

J’parle du french qui prend du temps à starter parce que t’es agace de même et qu’tu veux qu’y bande dans ses shorts juste à vouloir t’embrasser. Le genre de french où tu respires plus rapidement et qu’ton coeur cogne à porte… en fait, y varge dans porte. T’as chaud, tu sues (sans puer please), tes poils s’érigent en frissons… bref, ça pis un trip d’ecstasy = pareil.

C’est doux, chaud, lent, plus vite, plus passionné avec des étreintes, l’échine qui s’courbe et les yeux qui nagent dans graisse de bines… Mes pieds qui se font pointes en position debout, parce que let’s face it, j’suis à 2 pouces d’être considérée comme une personne de petite taille (FYI, j’ai des mollets d’enfer) ! Les mains derrière la nuque, les dents qui apprivoisent leur position par rapport aux incisives de l’autre, les sourires en coin, les langues dansantes qui s’partagent ce qu’elles haleinent*…

Le genre de french qui t’fait garder les yeux fermés quand c’est fini, le clin d’oeil aux lèvres.

J’m’ennui de ça !

Et on s’entend, ça, ça s’trouve pas partout et tu veux pas non plus le trouver partout. Parce que le trouver partout lui enlève son importance, son charme, sa rareté et sa désirabilité !

De un, j’suis pas one night, j’dis pas que j’en ai jamais fait, mais j’trippe pas. Ça manque d’intimité, de passion, de love, de « Fuck Ouiii là là là arrêtes pas » parce que lui sait justement c’est où « là là là »… tu finis plus souvent qu’autrement déçue et sans orgasme. Et anyway, des frenchs comme ça, c’est pas dans les culbutages** éphémères que t’en as.

Tu trouves ça dans la rangée du désir et de l’amour, entre les cannes de passion et de sexualité.

Fak si vous êtes en couple, s’il-vous-plaît, de grâce, prenez le temps de vous frencher comme du monde. Une fois par jour. Enfant, pas d’enfant, ménage ou pas, et surtout s’il y a chicane, embrassez-vous ! Fuck les p’tits becs secs de d’habitude, et mettez-y un peu plus d’amour et de vouloir ! Pensez à nous célibataires en manque de vrais frenchs !

C’est quand on n’a personne à embrasser qu’on s’en ennui le plus.

Fak c’est ça, c’est c’que j’avais envie d’exprimer, j’m’ennui de frencher.

Fin.

*haleinent du verbe « haleiner » qui signifie « flairer le gibier ». Oui oui, flairer le gibier, quand j’te french, t’es mon gibier. Vis avec.
** culbutage du verbe « culbuter » qui vient du vocabulaire enrichi de mon ami Love qui fait référence à baiser, faire l’amour… culbuter.

Advertisements

About steftokyo

Profile picture by Ella Photography - http://ellaphotography.ca

4 responses to “French. Frenchons. Frenchez.

  1. Tu m’as soudanement donner le gout de “frencher” ma femme!!!! merci ;-)

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 3,032 other followers

%d bloggers like this: